Savoureuses tisanes et délices de jardin
Savoureuses tisanes et délices de jardin

« Ayant poussé la porte étroite qui chancelle,
Je me suis promené dans le petit jardin
Qu’éclairait doucement le soleil du matin,
Pailletant chaque fleur d’une humide étincelle. » Verlaine

Le jardin est un lieu ancré dans nos histoires, un espace dans lequel la nature est maîtrisée par l’homme suivant les usages qui lui semblent nécessaires, comme cultiver des aliments, rassembler des plantes médicinales, collecter des fleurs plaisantes à la vue comme à l’odorat… Le jardin permet de satisfaire de nombreux besoins humains, primordiaux pour sa survie et son développement personnel. En effet, le jardin est souvent associé à un locus amoenus, à un lieu de rencontre harmonieuse entre l’homme et la nature, ou entre l’homme et ses pairs. Comme des tisanes a suivi cette idée en choisissant le meilleur de la nature et de ses bienfaits. Nous avons créé nos propres jardins, nos microcosmes bienheureux au sein de la confection de tisanes savoureuses.

Cueillette de sauge illustrée dans le Tacuinum Sanitatis

Cueillette de sauge illustrée dans le Tacuinum Sanitatis

« Se l’en peut, il est bon que le vergier soit quarre et s’il est si grand qu’il suffise,on plantera à l’environ herbes aromatiques et de souefve odeur comme basilicon, saulge, ysope, mariolaine, sarriette, mente et leurs semblables. » Pierre de Crescens

D’ailleurs, nous avons dédié toute une gamme d’infusions « Jardins & délices » pour exprimer des nuances possibles de jardins afin que vous puissiez voyager vers des lieux plaisants, à l’heure du thé, ou quand vous le souhaitez. Nous proposons quelques promenades au cœur de nos interprétations de mondes issus de l’histoire telle que nous la connaissons ou de mythes faisant autrement appel aux événements réels. Les tisanes suivantes sont toutes inspirées des jardins de Saint Antoine l’Abbaye.

Printemps illustré dans le Tacuinum Sanitatis

Printemps illustré dans le Tacuinum Sanitatis

La tisane Le jardin des simples renvoie clairement aux jardins composés de plantes que l’on pense vertueuses. Simple désigne le remède facile d’accès et peu onéreux, puis les plantes médicinales. Il s’oppose aux remèdes de l’apothicaire qui réclamaient beaucoup de matériaux souvent difficiles à se procurer.

La tisane Le jardin du Paradis, quant à elle, fait plus écho aux images et aux mythes que nous associons à un jardin idéal, un Éden un peu transformé pour que les fruits de la nature ne nous soient plus défendus à cause du malheur qu’ils porteraient. Au contraire, ces fruits de la nature sont une source de bien-être et de soin.

Pour ce qui est de la tisane du Jardin arabo-andalou, nous nous sommes inspirés du jardin de Saint-Antoine, mais aussi de l’architecture arabe comprenant de splendides jardins évoquant un univers de poésie et de parfums qui nous suggérait d’autres infusions que le traditionnel thé à la menthe.

Rosiers illustrés dans le Tacuinum Sanitatis

Rosiers illustrés dans le Tacuinum Sanitatis

« La rose est un jardin où se cachent des arbres. » Djalâl ad-Dîn Rûmî

Enfin, nous aimerions tout particulièrement mettre en lumière la tisane du Jardin du parfumeur. Elle décline les noms des roses et forme une tisane doucement digestive aux fragrances vertes et fleuries. Toutefois, nous vous confions que les roses sont garantes d’une force cachée. La Rose de Damas soutient le cœur physique et émotionnel. Le cynorhodon, ou Rose du chien, et le romarin, ou la Rose de Marie, sont des plantes à la nature persistante et aux qualités vertueuses : elles soutiennent le système immunitaire. Le Jardin du parfumeur mêle ainsi plaisir olfactif et pouvoir de survivre aux rigueurs hivernales.

 
Bibliographie indicative : LIEUTAGHI ( Pierre ), Jardins des savoirs, jardin d’histoire, Salagon-Mane, Les Alpes de lumière, 110-111, 1992, 148 p.